Renescure : privé d’électricité, le méthaniseur vidange une partie de la production

L’unité de méthanisation de Renescure a « débordé » ce jeudi matin, rue du Petit-Pavé. Le transformateur EDF, censé alimenter l’installation en électricité, s’est brusquement arrêté, entraînant une coupure de courant. Les systèmes de sécurité se sont enclenchés, mais il a fallu vidanger une partie de la production. Environ 60 m3 de boue noirâtre.

Une vaste flaque de boue s’est répandue, ce jeudi matin, dans la cour de l’unité de méthanisation de Renescure, rue du Petit-Pavé. La route n’a pas été touchée, mais environ 60 m3 de substance noire se sont déversés dans les hangars. « Ce n’est pas de la pollution, mais du digestat liquide », a expliqué Jacques Wyckaert, agriculteur et co-exploitant de la structure.
Ce « digestat », fruit de la digestion des matières organiques (carottes, pommes de terre et fumier) pendant la méthanisation, a dû être vidangé toute la matinée hors d’une unité de broyage.
Pas encore d’explication
Vers 5 h du matin, le transformateur électrique qui alimente la station a cessé de fonctionner pour des raisons encore mal déterminées. « Une phase aurait sauté et coupé le courant », a expliqué Christophe Malolepszy, qui a réalisé l’installation électrique du méthaniseur. Cet incident a entraîné la mise en sécurité automatique de l’unité : les cuves ont été scellées et le processus de broyage des matières organiques stoppées.
Trois techniciens EDF se sont déplacés et un groupe électrogène a remplacé le transformateur, le temps de la réparation. Il a fallu vidanger le broyeur, soit environ 50 à 60 m3 de substances. Les cuves contiennent, elles, 1 800 m3 de matières organiques, qui n’ont pas été touchées par cette absence de courant.
Reprise de l’activité dans la journée
La boue s’est déversée dans un bassin de rétention, dans la cour de l’unité, et dans un hangar. Très impressionnante, la flaque noire devait être nettoyée dans la journée et la méthanisation devrait avoir repris son cours, vers 15 h.
Le méthaniseur devrait produire ses premiers kilowatts le 2 septembre, malgré cet incident. Il est en construction depuis un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>